3 Kifs Par Jour

Power Patate

Suivez-moi

Recevez mes articles par Email

Jour de robe 1

Démarrage en trombe. Ce matin, c’est facile et c’est marrant parce que c’est le premier jour. Je glisse un jupon sous la robe pour lui donner du bouffant. Je joue à la fille, c’est évident.

Je sors de chez moi et trottine sur mes talons (je n’en porte presque jamais) jusqu’à l’arrêt de bus. Une grosse berline aux vitres fumées s’arrête. La vitre passager se baisse. Le conducteur me fait signe. Je le pense perdu. Je m’approche.

- le conducteur : « Vous portez une très jolie robe ! »

- moi  : « Ah ! »

- le conducteur : « Je travaille dans la mode, je m’y connais, cette robe est très jolie »

- moi : « Ah ! »

- le conducteur : « Je travaille chez Hermès, c’est pour dire si je m’y connais. »

- moi : « Ah ! En effet ;-) « 

- le conducteur subitement moins Hermès : « Qu’est-ce que tu fais dans la vie ? »

- moi, me marrant : « Je donne des cours des bonheurs. »

- le conducteur : « Hein ? »

- moi : air narquois

- le conducteur : « Viens, je te donne ma carte. » Mais n’en trouvant pas, « donne-moi ton numéro »

- moi : « Non »

- le conducteur  » Mais si, j’en connais plein des gens pour les cours de bonheur »

- moi :   »Ah »

- le conducteur : « Où tu vas ? »

- moi : « Travailler »

- le conducteur : « Monte, je te dépose »

- moi : « Non »

- le conducteur démarre, à son tour en trombe.

Ca risque de ne pas être de tout repos cette affaire de robe. Au moins, ça m’a mise de bonne humeur dès l’aube. Je ne garantis pas du croustillant tous les jours, mais aux moins, ce matin, c’était du pur croquant.

 

8 Comments

    Merci pour ce fou rire en lisant votre billet!J’imagine très bien la scène…
    Déçue de vous avoir ratée vendredi dernier sur Reims mais j’espère que ça n’est que partie remise…

  • j’ai hésité à me mettre en robe aujourd’hui pour participer au challenge mais je n’ai pas osé. Excuse du jour : rendez vous professionnel. Mais çà ne m’a pas empêché de me faire aguicher au rayon jus de fruits du supermarché. C’est peut être aussi pour çà que parfois je rechigne à me faire plus jolie ou me mettre en jupe. Ces tentatives de drague peu subtile m’agace. Même si après coup çà fait toujours des anecdotes à raconter. Si tu ne connais pas déjà, je te renvoie vers cet excellent sketch de bérengère krief : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=N04STnLLkCk

    • Tu verras, à mon âge, tu chérira tes robes.

    Il avait raison, ce conducteur,.. avez-vous remarqué son catogan coiffant sa chevelure blanche et son accent germanique? !
    Quelle surprise de vous trouver ici, via le compte Twitter de Tatiana de Rosnay, après avoir adoré votre témoignage dans le dernier Express Hors Série pour « inventer sa vie à 50 ans »..
    J’ai souhaité twitter quelques-unes de vos déclarations dans cet article, l’exercice est périlleux, en bribes de 140 caractères, mais je suis récompensée en vous trouvant ici !!
    A bientôt, impatiente de découvrir le fil des « jours de robe »..
    Fabienne

    • Amusant ce que cette histoire de robe provoque déjà d’entremêlages. Welcome.

      • Bonjour,
        Je trouve que cela commence très bien, cela vous montre d’emblée que cela change tout!Vous êtes tombée sur un homme qui vous invite à vous positionner sur la façon dont vous souhaitez vivre cette expérience.J’ai également fait l’expérience, il y a quelques années.Je me suis sentie plus douce, plus légère, fière d’être une femme en portant des robes. Je reprenais une des qualités essentielles de la femme, le pouvoir de séduction. Mon mari qui me regardait comme un des meubles de la maison a recommencé à me regarder. En mettant des robes ou des jupes j’ai repris de l’intérêt pour lui, son regard a changé. Non,pas un regard lubrique!!! Tout simplement le regard d’un homme qui apprécie ce qu’il voit, qui admire! Le jour où j’ai remis un jean, il a également apprécié ce corps galbé.Bon courage pour la suite et merci pour ce que vous êtes et ce que vous apportez.

    Bonjour Mesdames en robes, mini, frous frous,
    et autres attributs féminins!
    Qui du jour 2, du jour 3 ?
    Je suis sur ma faim !!

  • [...] Le premier jour je me suis faite draguer, direct ! Le second, j’ai remercié le sort de m’avoir élégamment vêtue en pénétrant pour travailler dans LA maison Chanel. Tout le monde y soigne son aspect. C’est un régal pour l’oeil. Je me suis sentie adéquate et ai pu mettre mon énergie dans ma démonstration plutôt que mon acceptation. [...]

Laissez un commentaire