3 Kifs Par Jour

Power Patate

Suivez-moi

Recevez mes articles par Email

L’apprentissage de l’imperfection

Tal Ben Shahar est mon professeur de Psychologie Positive. C’est lui qui m’en a donné l’appétit. Ceci est son dernier livre. Voici ce qu’en dit amazon.fr :

« Drôle, accessible, rassurant, un petit traité pour se libérer d’un mal insidieux : le perfectionnisme. Après le succès de L’Apprentissage du bonheur, un livre de travail indispensable pour apprendre à s’accepter, même imparfait, et être enfin soi-même. Se dépasser. Faire toujours mieux. Etre plus efficace. Tous les jours, nous nous imposons des objectifs impossibles à atteindre. Et plus nos exigences de performance sont élevées, plus nous sommes sous pression, saisis par le doute, paralysés par la peur de l’échec, condamnés à la frustration permanente. Dans son livre, Tal Ben-Shahar nous encourage à nous affranchir de la quête d’une impossible perfection. Il nous offre une mine d’exercices simples et intelligents : apprendre à être des parents  » suffisamment bons « , pratiquer la compassion pour soi, la chasse aux  » oui mais « , se donner la  » permission d’être humain « , appliquer la  » règle d’or du juste milieu « … Des recettes pour nous accomplir en toute liberté, un irrésistible manuel pour être bien –:,et surtout pas parfait. »

1 Comment

    J’ai lu ce livre et il pourrait facilement être ma bible personnelle – étant une sacrée perfectionniste à la tête bien dure – et je connais bien des gens, notamment dans ma famille – qui apprendraient beaucoup en le lisant ! Pour être honnête, j’aime tellement Tal Ben-Shahar – son style d’écrivain comme sa façon de penser – que je me retiens un peu d’acheter ses bouquins pour les offrir à tout le monde… ^^ J’ai dévoré ce bouquin avec passion comme s’il racontait un roman ! J’ai adoré sa façon de livrer des exemples tirés de sa vie et de ses expériences, qui permettent de rendre la psychologie positive(ô combien intéressante et indispensable au quotidien !) bien plus pragmatique qu’un traité théorique.

Laissez un commentaire